Prenez une technologie d'avance

CONCEPT INTÉGRÉ

La Technopole de Borj-Cédria (TBC) est l’exemple de l’espace qui mérite bien son nom avec son fort potentiel de recherche développement, R&D, de formation et d’enseignement technique pouvant accueillir des entreprises innovantes ou en favoriser la création.

 

 

La TBC est aussi au cœur de la stratégie nationale pour la promotion des Energies Renouvelables, du Développement Durable et des Matériaux dont elle constitue le reflet et le dynamiseur.

Les secteurs pris en charges par la TBC

Les concepts pris en charge par la TBC sont :

Les Sciences des Matériaux

Les Sciences des Matériaux

La Biotechnologie Végétale

L’Eau et L’Environnement

Les Energies Renouvelables

 

 

La Technopole de Borj-Cédria, se présente donc comme un véritable pool de compétences et d’excellence pour toutes les régions du pays, voire pour les pays voisins et amis. Elle réunit au profit des entreprises et des promoteurs de tous horizons les conditions de leur implantation  et de leur développement et aux milieux de la R&D dans les secteurs dont elle a la charge un accès privilégié aux dernières connaissances techniques et aux travaux de recherche les plus prometteurs.

INNOVATION ET CREATION DES ENTREPRISES

L’objectif de la TBC est de stimuler et de développer,  en Tunisie et particulièrement dans la région du Grand Tunis et du Cap Bon, la recherche développement et l’innovation dans le but de favoriser la création et l’épanouissement des entreprises innovantes.

L’organisation et la diversité, dans la complémentarité, des composantes de la Technopole elle-même participent à la réalisation combinée de ces objectifs liés à la recherche- développement d’une part et à la création et à la promotion d’entreprises d’autre part.

En plus, en effet, des centres dédiés aux secteurs de l’énergie, de l’eau, de la biotechnologie et, enfin,  des matériaux avec leurs multiples laboratoires de recherche- développement, et également des établissements d’enseignement supérieur, des entreprises, encore peu nombreuses certes, sont déjà implantées dans la pépinière et dans les lots de proximité de la TBC.

Le souci majeur et l’objectif ultime des différents responsables administratifs, techniques et relationnels de la TBC restent, cependant, (i) la création de nouvelles entreprises innovantes dans ses espaces de lotissements à Borj Cedria ou à Bouargoub s’étalant sur près de 90 ha et aussi (ii) le soutien à l’innovation en direction des entreprises existantes à travers le pays, particulièrement dans les régions de proximité, dans le cadre de la synergie de la TBC avec son environnement.

Un cercle vertueux interne est à mettre en exergue : celui permettant à un chercheur dans l’un des centres de la TBC de migrer, dans un premier temps, vers la pépinière pour y créer son start up et ensuite  vers les lots de proximité pour y créer sa propre entreprise.

Cette logique vertueuse singularisée dans cette concentration verticale et à travers cette promotion professionnelle évolutive, vérifiée et développée maintenant à une petite échelle, est l’argument attractif de la TBC auprès des chercheurs en son sein ou ailleurs. Cela est d’autant plus fondé que les secteurs de performances de la TBC, l’énergie, l’eau, la biotechnologie et les matériaux, sont des plus prometteurs au niveau national et à l’échelle internationale.

Une autre logique vertueuse est aussi expérimentée au profit des industriels : la mise en réseau de compétences (entreprises, laboratoires de recherche, enseignement supérieur, établissements publics) avec la création, début 2014, du Cluster Energies Renouvelables dont le démarrage a révélé le potentiel de la TBC en matière de réseaux et de mises en relation..

Dans ce cadre de cette nouvelle formule intégrée de partenariat à l’échelle internationale qu’est la clusterisation, il est possible de favoriser :

  • La mutualisation des moyens,
  • La détection de compétences spécifiques et complémentaires à une branche d’activités,
  • La recherche de financements privés et publics,
  • La mise à profit d’avantages comparatifs au niveau du pays et à l’échelle internationale,
  • L’épanouissement du partenariat en Tunisie et avec les pays étrangers,
  • Le développement de l’exportation…

En somme la TBC entend évoluer à double vitesse et simultanément :

  • La mise en place et la promotion de nouveaux pôles d’activités économiques à haute valeur ajoutée liés au savoir, savoir faire et expertise développés et accumulés au fil des ans dans les créneaux de prédilection de la TBC: la biotechnologie végétale, les énergies renouvelables, l’eau, l’environnement et les matériaux,
  • Le développement des 2 zones industrielles auxquelles elle est adossée : celle de Borj Cedria et celle de Bouargoub. Il faut donc meubler davantage ces espaces industrielles pour que Borj Cedria mérite mieux son appellation de « technopole » avec des composantes de recherche, de formation et de production dont le  niveau de développement est comparable.

Le site de la TBC; Atouts naturels et économiques

 

Située dans un site des plus agréables en Tunisie : sur la côte nord du pays, dans la banlieue sud de la capitale, la Technopole de Borj-Cédria (TBC) réunit aussi les meilleurs arguments attractifs à caractère économique, en plus de ses atouts naturels.

Borj Cédria est, en effet, une ville de quelques 9 000 habitants, distante d’une vingtaine de kilomètres de Tunis, direction sud- est. Elle fait partie du Gouvernorat de Ben Arous et de la Grande Banlieue Sud de la capitale Tunis. Elle  se situe au carrefour des deux régions les plus dynamiques avec près de 20% du tissu industriel du pays, et les plus dotées en infrastructures de toutes sortes : le Grand Tunis et la région du Cap Bon, au terminus de la ligne ferroviaire de la banlieue sud de Tunis, à l’entrée des  plaines agricoles du Mornag, de Grombalia, de Soliman, de Beni Khaled, de Korba, de Nabeul…et de la zone touristique de Hammamet, de Kélibia…

La TBC est aussi située à vol d’oiseau du premier port tunisien, celui de Radès, à une trentaine de kilomètres de l’aéroport international Tunis-Carthage et à une cinquantaine de kilomètres du nouvel aéroport international d’Enfidha,

A l’échelle du pays, la TBC fait partie du réseau des Technopoles en cours de mise en place en Tunisie. Ces technopoles sont appelées à révéler et à exploiter les nouveaux potentiels économiques des régions afin de leur permettre une croissance intégrée et structurante par rapport à leurs potentialités.